Visite du pont

Plan du hameau et repérage

 

Le site, fréquenté dès l’Antiquité, est traversé par la voie romaine allant de Lyon à Bordeaux (province d’Aquitaine). Le Pont de la Cruzille est cité pour la première fois en 1254. Le chemin de pèlerinage reliant Lyon à Saint-Jacques-de-Compostelle, par le Puy-en-Velay emprunte la voie Bolène. Celle-ci se superpose en partie sur la voie romaine. Le nouveau tracé, modifié, est dicté par les nouveaux centres de vie (hostellerie, prieuré, crypte, reliques..).

Au Moyen-Âge, le village du Pont est un fief de l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Ils possèdent des moulins, une maladrerie (léproserie), une chapelle, un cimetière.

1. Le pont

L’unique arche du pont médiéval enjambe La Mare ; ses parapets sont gravées de petites croix de protection. En contre bas, l’ancien gué romain est encore visible. Un décor de bois symbolise la présence d’un pilori au XIVe siècle.

En 1327 : Mandement du Comte de Forez adressé au sire de la Roue, le samedi après Quasimodo 1327, en faveur de Frère Arthaud de St.Romain, commandeur de Chazelles, pour qu'il fasse enlever certain pilori que le châtelain de Lavieu avait fait dresser à la Cruzille au préjudice dudit commandeur.

Pc220080

Croix gravée sur le parapet

2. La Mare

Cette rivière prend sa source dans les Monts du Forez, à 1195 mètres d'altitude, sur la commune de Saint-Clément-de-Vallorgue. Son parcours est de 40 kilomètres, mais les derniers 17 kilomètres appartiennent à la plaine du Forez, et dans ce trajet la pente est de 0,0035 à 0,0040 mètres. Son bassin hydrographique est de 23,300 hectares, et le volume moyen de ses eaux peut être estimé à 2,400 litres par seconde.

L’industrie meunière s’est implanté sur les berges de la Mare dès 1253 (moulins appartenant aux Hospitaliers). Au XIX° siècle, la Mare fera tourner 38 moulins sur Soleymieux, dont 24 seulement au Pont. En 1950, 9 ateliers fonctionnaient encore.

Pc220081

Vestige de moulin

3. Lavoir

Eléments important du patrimoine rural, il est installé sur le bief des moulins.

Pc220078

Lavoir sur le bief des moulins

4. La maladrerie

Une léproserie (maladrerie) est installée proche du pont.

5. Pigeonnier

Recherchés pour leur précieuse fiente, utilisée comme engrais, les pigeons firent très tôt l’objet d’un élevage intensif. Sous l’ancien régime, le droit de construire un pigeonnier était un privilège seigneurial abolit en 1789. Au XIX° siècle, ces constructions vont devenir un élément courant du paysage. Ce pigeonnier est de forme circulaire, rare pour la région.

Pont3 1

6. Cimetière

En 1394, un texte situe parfaitement son emplacement : le pré situé à l’Eygueta, où se trouve le cimetière jouxtant le chemin qui va du Pont à la Haute-Cruzille et qui jouxte la rivière de l’Eygueta.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×