Les vieux métiers et commerces de Saint-Jean-Soleymieux

L’annuaire administratif et communal recense les commerces entre 1878 et 1889. La population de la commune est de 1276 habitants.

Bouchers : Roubert (1884/1886), Devant (1884/1889), Dallery (1888/1889)

Boulangers : Roubert (1878/1889), Meunier (1881/1889), Chapuit (1878/1880)

Café-hôtel : Meygret, Roubert, Bernard

Cafés : Devant (1884/1886), Genthialon (1884/1886) ; Damond, Rourre, Basset, Roubert, Meygret, Bernard, Forest/Midroit (1886/1889) ; Lombardin, Rourre Pierre (1888/1889)

Chapeliers : Pont, Robert

Cordonniers : Bernard, Damond, Meunier, Rochigneux

Draperie-nouveauté : Cessiecq fils et Vve Cessiecq, Granger, Panneton, Gay Marie, Brebis

Epicier(gros et détail) : Fricour (1878/1880), Damon (1878/1881), Roubert (1878/1889), Mosnier (1881/1889), Bernard (1888/1889), Robert (1888/1889), Granger (1886/1889)

Fabriquants de baquets : Grangeon, Pinturier

Féculerie : Moissonier

Maçons : Teissier/Roumagnon ; Dupuis/Tallandier ; Delongvert

Marchand de bestiaux : Genevrier, Gonon

Marchand de bois : Beauvironnet J.Antoine, Vve Bufferne,  Drevet Joseph

Maréchal-ferrand : Chapuis, Midroit, Combret Jean, Chometton frères

Meuniers : Bayle, Levet Etienne, Levet Claude, Soulier

Meunuisier-ébéniste : Jury, Gay Michel, Chambat, Tissier

Modistes : Melle Pont, Melle Bernard

Plâtrier : Trotta

Poterie : Devant, Roubert, Vve Demard

Sabotier : Montet

Sage-femme : Jentialon, fille Meunier

St jean

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.