Les vieux métiers et commerces de Saint-Jean-Soleymieux

L’annuaire administratif et communal recense les commerces entre 1878 et 1889. La population de la commune est de 1276 habitants.

Bouchers : Roubert (1884/1886), Devant (1884/1889), Dallery (1888/1889)

Boulangers : Roubert (1878/1889), Meunier (1881/1889), Chapuit (1878/1880)

Café-hôtel : Meygret, Roubert, Bernard

Cafés : Devant (1884/1886), Genthialon (1884/1886) ; Damond, Rourre, Basset, Roubert, Meygret, Bernard, Forest/Midroit (1886/1889) ; Lombardin, Rourre Pierre (1888/1889)

Chapeliers : Pont, Robert

Cordonniers : Bernard, Damond, Meunier, Rochigneux

Draperie-nouveauté : Cessiecq fils et Vve Cessiecq, Granger, Panneton, Gay Marie, Brebis

Epicier(gros et détail) : Fricour (1878/1880), Damon (1878/1881), Roubert (1878/1889), Mosnier (1881/1889), Bernard (1888/1889), Robert (1888/1889), Granger (1886/1889)

Fabriquants de baquets : Grangeon, Pinturier

Féculerie : Moissonier

Maçons : Teissier/Roumagnon ; Dupuis/Tallandier ; Delongvert

Marchand de bestiaux : Genevrier, Gonon

Marchand de bois : Beauvironnet J.Antoine, Vve Bufferne,  Drevet Joseph

Maréchal-ferrand : Chapuis, Midroit, Combret Jean, Chometton frères

Meuniers : Bayle, Levet Etienne, Levet Claude, Soulier

Meunuisier-ébéniste : Jury, Gay Michel, Chambat, Tissier

Modistes : Melle Pont, Melle Bernard

Plâtrier : Trotta

Poterie : Devant, Roubert, Vve Demard

Sabotier : Montet

Sage-femme : Jentialon, fille Meunier

St jean

×