En suivant la Bolène

Départ : bourg de Marols

Durée : 2h

Distance : 8 kms

Altitude départ : 821 m

Altitude milieu : 1039 m

Rando marols 1

Bourg de Marols (voir villages fortifiés)

Ronchevoux

L’ampleur du territoire de Marols permet de retrouver le découpage habituel de la montagne forézienne sur une commune.  

Côté forézien la montagne commence par un “pays coupé”, celui des premiers versants qui portent, à leur pied, des vignes. Quand on l’a défriché il a souvent fallu construire des terrasses tôt abandonnées. La lande à genêt, les taillis, y alternent avec des reboisements. Les vallons sont coupé par de petits ruisseaux : Laval, du Mont.  

Passé ce contact les grosses bosses d’amples collines séparent des vallées évasées. Le paysage est alors celui de la moyenne montagne, autrefois très labourée, aujourd’hui presque toute emprayée, où les troupeaux de bovins  (montbéliardes, mais aussi aubrac ou salers) concurrencent les pies noires..... 

Plus haut (ce sont les plateaux) la forêt, déjà présente, forme une barrière continue.

Les sommets alternent avec de profondes vallées. Cette zone riche en sagne et tourbière représente un réservoir hydrologique important.

Le Cherblanc culmine à 1 185 mètres

Paysage

Jusqu’à mi-parcours, la randonnée suit un des itinéraire de pèlerinage vers  Le Puy-en-Velay, et de là vers Saint-Jacques-de Compostelle. En cours de balade vous pouvez rencontrer un balisage avec l’emblème stylisé des pèlerins : la coquille. Réalisé par l’Association des Amis de Saint-Jacques en collaboration avec la FF.R.P l’itinéraire Cluny-Le Puy-en-Velay traverse le canton.

Blason de pelerin

 

Plat du gué

Voie médiévale venant de Lyon et allant à Saint-Jacques de Compostelle, par le Puy-en-Velay, la mythique voie Bolène  suivait Grézieux-la-Varenne, Saint-Bonnet-le-Froid, vallon de Longecombe, Le Pavé, Saint-Martin-Lestra, Salt-en-Donzy, Feurs, Poncins, Cambéon, La Boulène, Montazy, Savigneux, Chalain-le-Comtal, Sainte-Agathe, Grézieux-le-Fromental, Saint-Romain-le-Puy, Chézieux, Moingt puis desservait notre canton où elle frôle les communes de Saint-Georges-Hauteville, Margerie-Chantagret, Soleymieux, Saint-Jean-Soleymieux, Marols, Montarcher, Estivareilles et Usson-en-Forez. 

Ce chemin dallé, bordé de chaque côté par une rangée de pierre, fut utilisé et entretenu jusqu'au début du XX° siècle.

De chaque côté de la voie Bolène, de nombreux vestiges, témoins du passage de voyageurs, ou de l'installation de population, furent découverts.

Bolene

 

La Cître

Situé à l'ouest de Marols, sur la voie Bolène, la Cître est un lieu de frontière. Limite entre Forez et Auvergne, idéal pour le trafic de sel entre l'Auvergne, pays sans gabelle, et le Forez, pays de moyenne gabelle.

Ici étaient perçus les droits de péage sur la voie Bolène entre les provinces Forez et Velay.

Cette frontière était, autrefois visible grâce à une porte ogivale bâti sur la route et pouvait en barrer le passage. Aujourd'hui il n'en reste qu'un pilier.

 Passage 1900

Au moyen âge, situé sur le chemin de pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle, le prieur de Saint-Romain-le-Puy y possédait une maison en ousteau. Datée du XV°s., cette demeure, la plus ancienne du département, existe toujours même si un pan de mur est écroulé : porte à grande accolade dont un pièdroit conserve des signes de protection, fenêtre à meneaux et larmier, jambage de cheminée, four.

Maison a ousteau

Croix à argnats du XVI°s.portant le Christ et le couronnement de la Vierge. Le fut en pierre de Volvic date du XIX°s.

Croix

Chossy

Un autre tronçon probable de la Bolène passait par Chossy, difficilement repérable sur le terrain. La seule trace, conservant le souvenir du passage d’une voie, est le nom même du hameau : chaussée. Quelques éléments anciens se retrouve dans deux bâtiments : fenêtre à croisée et meneaux, porte et fenêtre à accolade.

A la sortie du hameau, prendre le chemin dallé à droite qui conduit à Marols.

Le bourg de Marols possédait 5 moulins dont il reste quelques vestiges.

 

En savoir plus

La Bolène, Jacques Verrier, GRAL

Bulletin n°11, GRAL

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×