Située sur la commune de Margerie-Chantagret, cette croix est la plus ancienne de la Loire-Département, juste derrière celle de Saint-Etienne-le-Molard.

 

Croix du casson

Croisillon en granit, remonté sur un fût de pierre. Il est orné d’un quadrilobe sur chaque face. D’un côté le Christ ouvrant les bras en geste d’accueil, de l’autre côté une vierge d’allure romane. Son lourd croisillon de coupe quadrangulaire est accolé sur les deux faces par un quatre-feuilles gothique en fort relief noirci par le temps. Ce quatre-feuille encadre des personnages d’allure romane.

Au couchant est le Christ, nu jusqu’à la ceinture, puis enveloppé d’une jupe jusqu’au genoux, avec les mains retournées d’orant. Il semble être le Christ assis et bénissant, non le crucifié.

Casson3petite

Au revers, la Vierge couronnée, assise, présente l’enfant droit devant elle de façon hiératique telle les Vierges romanes.

Casson1petite

Cette croix, portant aussi le nom de croix des Coulaud, au croisement de la voie Bollène et du grand chemin reliant le Terrier de Lavieu au prieuré de Saint-Rambert par Fontamalard, au moyen-âge.

La niche creusée dans son socle servait aux oboles des pélerins.

Classée MH en 1950

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.